27148902_s

Pour ouvrir un restaurant, la motivation et le talent sont les ingrédients nécessaires pour réussir. On pourrait disserter longuement sur les aspects purement techniques ou financiers, mais ce qui va toucher le coeur de vos clients et donc vous apporter une réussite certaine c’est la passion qui vous anime, avant tout.

Mais avant de toucher le firmament des étoiles, et des étoilés, il faut bien sûr avancer les pieds sur terre tel un Sagittaire, les pieds sur terre et la tête … dans les étoiles.

COMMENT OUVRIR UN RESTAURANT EN FRANCE ?  la formation… 

Parmi les aspects très pragmatiques, le talent s’accompagne de gestes techniques importants et très précis. Un bon chef va répéter des gestes pour arriver à la perfection comme un musicien qui fait ses gammes. Inspiration, Imagination, délicatesse et précision sont les mots qui caractérisent les bons chefs mais moult qualificatifs peuvent s’appliquer encore. On touche alors au domaine de la formation professionnelle. Celle-ci peut être obtenue en auto-didacte éclairé ou dans une école hôtelière, souvent complétée par de nombreux stages auprès d’anciens qui vont transmettre leurs savoir et savoir-faire.  La progression peut aboutir à la qualification de MOF (Meilleur ouvrier de France) et là c’est le Graal des apprentis. Cela est essentiel pour le métier d’avoir une vision, un objectif pour repousser les limites.

Autour de la cuisine, des arts de la table et du savoir bien vivre dans un établissement quel qu’il soit, il faut mesurer également les contraintes de l’entreprise. Celles-ci sont d’ordre réglementaire, comptable et financier. Il s’agit là de la gestion de l’entreprise au quotidien qui elle aussi a ses règles. Il n’est pas toujours compatible de marier le rêve et la réalité au quotidien!

Notons les formations obligatoires telles que le permis d’exploitation, formation obligatoire (appelée souvent à tort stage licence 4) qui apporte un premier éclairage sur le cadre réglementaire non seulement à travers le Code de la Santé Publique mais aussi dans une lecture transversale du droit français (droit du travail droit pénal, droit de la consommation, droit civil … ). Des entreprises comme Bmform’action sarl (www.bmformaction.fr) sont spécialisées dans l’accompagnement des apprenants dans leur parcours initial de futur chef d’entreprise.  Le permis d’exploitation, c’est l’occasion de parler de la responsabilité pénale et de la responsabilité civile du chef d’entreprise mais aussi d’apporter les éléments indispensables au chef d’entreprise concernant le personnel, le bail commercial, les obligations d’affichage et d’information du consommateur. Enfin au cours du stage permis d’exploitation les futurs exploitants pourront fair le point de leurs connaissances sur le droit des licences, les licences de bar, de restaurant, de vente à emporter; à cette occasion les légendes urbaines entendues à radio-bistro reprennent leur juste place. Enfin le permis d’exploitation permet de clarifier les points sur le handicap et d’aborder les règles d’accessibilité.

 

Au delà des aspects juridiques, se posent également la question de l’hygiène des aliments (formation obligatoire pour les restaurateurs) afin d’apporter la sécurité alimentaire à vos clients. Bien connaître l’environnement de travail et des règles essentielles de bonnes pratiques d’hygiène en restauration commerciale est la clef et le B.A BA pour bâtir une entreprise pérenne. Enfin de solides bases en gestion sont nécessaires sans être complexes.

Savoir calculer un coût de revient, équilibrer la carte pour optimiser le chiffre d’affaires, maîtriser sa marge tout en préservant l’attrait des produits phares, c’est tout un équilibre qui est à construire pour que l’entreprise se développe au mieux et préserve sa capacité à se renouveler. De plus en plus ces formations sont disponibles en ligne par le biais d’une formation à distance mariant l’animation multimédia et la vidéo-conférence à l’instar du logiciel RESTO-CAMPUS TM qui permet de se former à tous moments avec des tuteurs professionnels.

COMMENT OUVRIR UN RESTAURANT EN FRANCE ?  Le marché et les tendances…

On a beau être bon, le marché doit suivre. C’est le chef Pierre GAGNAIRE (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Gagnaire) qui en avait fait l’expérience à Saint Etienne où son talent n’était pas en phase avec le marché. Il est reparti de zéro à Paris pour mieux réussir et quelle réussite!  Quel que soit le type de restaurant, il faut s’assurer d’avoir un marché, l’étude de marché reste de rigueur. Une autre notion importante est de s’intéresser au type de restauration, l’évolution de ce marché particulier, est-il en phase de décollage, progression, palier, décroissance?

Vous aimez la crème glacée aux pistaches mais la vache laitière du pré d’en face préfère l’herbe grasse! Alors attention à cette notion de mix marketing où la demande et l’offre doivent se retrouver l’une laissant à l’autre le soin de la surprendre. C’est une progression toujours en mouvement et toujours en rupture.

Le marché c’est donc non seulement l’emplacement mais aussi l’offre, le produit. Etre au bon endroit au bon moment avec l bon produit, c’est le tiercé gagnant si on y met ses tripes.

Pour trouver un bon emplacement ou une entreprise à reprendre, il est utile de se faire accompagner par un cabinet d’affaires tel que CAPUCCIMMO (www.capuccimmo.fr) par exemple qui au niveau national accompagne des dizaines de projet réussis.

La générosité et le savoir-être

C’est primordial pour réussir et apporter la réussite autour de soi

Et l’argent, qu’en est-il? 

Bien financer son entreprise c’est d’abord s’assurer de partir avec suffisamment de capital financier ou technique (qualité du matériel),  mais aussi de trésorerie pour faire face aux imprévus.  Pour cela il faut se faire accompagner par des professionnels tels qu’un bon expert comptable, un avocat et un courtier en banque spécialisé dans le financement des entreprises. Le cabinet PRET PRO basé à Nantes intervient dans toute la France grâce à son réseau de courtiers de proximité pour apporter les meilleures conditions bancaires, non seulement sur les taux mais aussi la trésorerie, les stocks et le financement des investissements nécessaires au projet. ( www.pretpro.fr)

Quel statut choisir? 

L’expert comptable et l’avocat sauront vous apporter des conseils pour optimiser votre carrière. En fonction de votre situation de famille, de votre patrimoine, le notaire saura également vous être utile.

Conclusion: vous l’avez compris, celui qui crée ou reprend une affaire en restauration est un passionné qui part avec des qualités techniques, des qualités humaines, et un minimum de fonds pour mettre en place son projet. Il est surtout accompagné par des professionnels qui vont chacun pour leur spécialité et en concertation travailler pour apporter au projet un niveau de sécurité et de réalisation optimal. Vous devrez donc constituer ce cerveau collectif et le cas échéant vous faire accompagner par un coach qui saura coordonner cela. Il y a une choses certaine, le coup de coeur ne suffit pas pour faire de la plus belle fille la mariée idéale, il faudra marier les données matérielles et immatérielles afin d’aboutir à une alchimie qui confine à la réussite. Pour cela il faudra du travail, du courage, de la persévérance, de la patience et de la foi.