Wifi-Hotspots-1

Ce que j’ai appris au stage “Permis d’exploitation” Mathis 25 ans, chef de cuisine à Bordeaux.

 

LR: Bonjour Mathis, vous êtes chef de cuisine à Bordeaux et vous recherchez actuellement un établissement en Gironde. Comment s’est passé votre stage permis d’exploitation?

Mathis: J’étais venu dans l’idée que j’allais m’embêter pendant trois jours mais j’ai découvert plein de choses. J’avais besoin d’une licence restaurant dans le cadre de l’ouverture de mon futur établissement. J’ai contacté BM Form’action, des professionnels de la formation hôtelière. Ils sont balaises en droit des affaires, surtout Michelle, elle assure vraiment.

LR : qu’est-ce que vous avez appris et qu’est-ce qui vous a le plus surpris ?

Mathis: j’ai beaucoup appris sur le droit des licences débit de boissons et de restaurant, le tabagisme, le bruit et la SACEM, j’ai appris aussi sur la responsabilité quand tu fais des bêtises, tu paies et c’est vachement cher.  La péremption des licences, les horaires à respecter, je t’en passes et des meilleures.  Ce qui m’a vraiment surpris c’est la responsabilité quand t’as un WIFI. T’y penses même pas. Si le gars qui utilise ton appareil est un truand et que t’as pas fait ce qu’l faut, badaboum c’est pour ta pomme. Et t’en apprend comme çà sur plein de sujets au stage licence 4 comme au stage Hygiène d’ailleurs. Moi j’ai fait le package initial, t’as les deux stages pour moins cher, c’est top.

LR: Pour internet, cela interpelle nos lecteurs, expliquez nous cela Mathis?

Mathis: quand tu as internet et que tu veux en faire profiter tes clients, c’est pas comme à la maison avec une box. Il faut mettre entre l’ordi du gars et ta box un appareil ou un logiciel qui va enregistrer l’adresse IP de l’ordi, comme çà, si t’as affaire à un tordu, c’est pas toi qui trinque.

LR: j’ai entendu parler de cela, c’est la fameuse loi HADOPI . Voyons ce que dit cette Loi. J’appelle Bertrand VOGT , expert en télécommunication.

Allo, Bonjour Bertrand, quelles sont nos obligations en tant que professionnels de l’hôtellerie restauration quand on installe un WIFI à destination des clients?

Mathis REAL, stagiaire de BM Form’action a suivi le stage Permis d’exploitation à Bordeaux et on lui a parlé de la Loi HADOPI, qu’en est-il?

BV:Quelles sont vos obligation Louis?

Il est obligatoire de conserver les données techniques des connexions pendant 1 an, à compter de leur enregistrement. Le système doit interdire le téléchargement illégal.

LR: Qu’est-ce qui doit être conservé?

BV: Les données techniques telles que l’adresse IP de l’appareil, date, heure, et durée de chaque connexion. Cela implique le déploiement et la configuration d’un serveur de logs chez votre hébergeur.  On ne doit pas conserver ce qui a été vu ou échangé sur le net, cela est interdit mais les autres infos çà oui!

Mathis: on m’a dit que c’était pour permettre la recherche d’infractions à la Loi comme le trafic ou la pédophilie?

BV: exactement, c’est un moyen pour traquer les infractions pénales selon la CNIL, commission nationale informatique et libertés. Les données sont bien sûr confidentielles à la demande du juge elles seront fournies en cas d’enquête.

LR: combien de temps on doit conserver les données?

BV: pendant un an maximum à compter du jour d’enregistrement. C’est à la fois beaucoup et peu selon l’infraction.

LR: et si le restaurateur s’en fiche et qu’il ne veut pas mettre cela en place, que risque-t-il?

Mathis: j’ai entendu parler qu’on pouvait être confondu en tant que complice et prendre de la prison ferme et une très lourde amende 75000 euros je crois…

BV: exact et cela peut aller jusqu’à 375 00 euros d’amende pour une société , c’est lourd!

Mathis: pour les employés qui ont accès, c’est pareil?

BV: non pour les employés il n’y a pas d’obligations.

Mathis: bon c’est pas le tout, comment je fais pour m’équiper?

BV: des sociétés spécialisées incluent cette prestation dans leur offre. Ces sociétés stockent les données techniques comme la loi l’exige. Li’dée est d’amener les clients vers un portail et là l’adresse IP est authentifiée et la date, l’heure et la durée sont alors enregistrées.

Mathis: bon cela me rassure, c’est donc pas compliqué.

BV: vous pouvez féliciter votre formateur de BM form’action pour vous dire cela car c’est essentiel si on veut être tranquille avec le WIFI, c’est bien qu’ils aient mis cela au programme du permis d’exploitation. Ils font des formations partout?

Mathis: je crois qu’ils font le stage permis d’exploitation et hygiène alimentaire à Bordeaux, Lille, Lyon, Dijon et Paris.  c’est des bourguignons à la base, nul n’est parfait (rires)!

LR: merci Mathis, merci Bertrand, on en sait un peu plus sur le WIFI et les règles à respecter, on sait aussi que le stage pour obtenir une licence de débit de boissons c’est bien plus que de savoir si la bière est une boisson fermentée. Bravo aux professionnels de la formation. Je crois savoir que ce sont des juristes mais aussi des anciens exploitants qui ont roulé leur bosse. Excellent. A bientôt.

 hero_airport_wifi