Cuisinier expérimenté, vous voulez démarrer votre propre affaire, et vous souhaitez savoir comment reprendre un reprendre un restaurant (fonds de commerce) .

Mais qu’est ce que le fonds de commerce d’un restaurant ?

Le fonds de commerce d’un restaurant est une valeur exprimée en euro. Présente dans l’actif du bilan de de l’entreprise et constitue le patrimoine de celle ci. Pour faire simple, le fonds de commerce est ce que possède le restaurant, pour fonctionner. Se rajoutent au fonds les stocks; le trésorerie et les créances client. Notion juridique française, le fonds de commerce, se crée, se loue et s’achète. Il regroupe des éléments corporels et incorporels.  Des éléments corporels tels que le mobilier ou encore le matériel et dans ce qui est incorporel, nous avons les éventuelles licences, les brevets, le droit au bail mais surtout le chiffre d’affaire et la clientèle que l’on appelle aussi l’achalandage.

C’est sur ce dernier élément que nous insisterons. En effet la clientèle est très difficile à quantifier en tout cas c’est elle qui peut assurer une bonne transition. La clientèle est fidèle à une qualité de prestation mais aussi souvent attachée à la personnalité de l’exploitant. Il n’est pas évident de conserver les clients lors d’une reprise alors que le prix du fonds est lié à la quantité de clients à la date de cession !

Le droit au bail :

Le droit au bail est une autre notion juridique française qui permet à l’exploitant d’un fonds de commerce de revendiquer la propriété commercial : Le bail commercial du restaurant est donc la pièce maîtresse du fonds de commerce , sans lui le fonds n’existe pas. C’est pour cela que nous consacrons une heure sur cette notion au Permis d’exploitation. reprendre un restaurant

Le mobilier et les agencements :

Ils ont deux valeurs, une valeur d’usage et une valeur comptable. La valeur comptable se déprécie de chaque année au bilan par le biais de l’amortissement. (Jusqu’au 0 ). Alors que la valeur d’usage correspond à la réalité de l’objet. Par exemple : un fourneau de cuisine, aura une valeur comptable à  zero au bout de 10 ans alors que sa valeur d’usage sera intacte. Cela implique que le cuisinier soit attentif à la qualité du matériel qu’il reprend.

Les murs commerciaux :

Attention cependant, les murs du restaurant ne font pas partie du fonds de commerce tout comme la licence d’exploitation. C’est le bail qui répartit les charges entre le fonds et les murs.

La reprise du fonds :

Mais ce n’est pas tout, le fonds de commerce c’est un enjeu économique. Ces opérations sont encadrées de manière très précise et très stricte par le code du commerce. On ne peut pas faire n’importe quoi.

Dans l’acte, il faut que figurent des éléments bien précis, le prix de vente du fonds, les informations relatives au droit au bail. Le nom de l’ancien vendeur du fonds, le chiffre d’affaire ou encore les résultats d’exploitation.

La vente du fonds de commerce, n’entraîne pas de solidarité vis à vis du vendeur. Sauf si elle est reprise au bail. Dans tous les cas, il n’y aura pas de solidarité en vers les fournisseurs.

Comment reprendre un fonds de commerce et donc reprendre un restaurant en toute sérénité :

  • se former, se faire accompagner par un professionnel
  • prendre les services d’un comptable, d’un juriste (notaire ou avocat)
  • et d’un spécialiste de la restauration.

reprendre un restaurant